Enable JavaScript to visit this website.

About mBC

Qu’est-ce que le cancer du sein de stade 4?

Le cancer du sein de stade 4 (ou métastatique) est le stade le plus avancé du cancer du sein, où le cancer s’est propagé ailleurs dans l’organisme comme les os, les poumons, le foie ou le cerveau1. Il n’existe toujours pas de traitement contre le cancer du sein de stade 4 (ou métastatique), d’où l’importance d’intensifier la recherche et le soutien2. En soi, recevoir un diagnostic de cancer du sein au stade précoce change une vie, mais comme la rémission et le rétablissement complet demeurent possibles, il y a encore de l’espoir. En revanche, malgré les progrès réalisés en matière de dépistage précoce et de traitement, il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement contre le cancer du sein de stade 42. Les femmes ont une espérance de vie médiane de deux ans après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein de stade 43.

Au Canada, de 5 à 10 % des nouveaux cas sont diagnostiqués au stade 4 (ou métastatique) et, pour les femmes qui reçoivent initialement un diagnostic de cancer du sein au stade précoce, le risque de développer un cancer de stade 4 se situe entre 20 et 30 %4,5,6.

L’adjectif « métastatique » coupe court à la discussion; les femmes aux prises avec un cancer du sein de stade 4 (ou métastatique) se sentent isolées et ont le sentiment d’être exclues de la bataille générale contre le cancer du sein7.

Il est temps de collaborer pour répondre aux besoins particuliers des femmes aux prises avec un cancer du sein de stade 4, soit l’accès aux études cliniques, à des traitements novateurs et à des ressources, et ce, dans les meilleurs délais. Pour de plus amples renseignements concernant le cancer du sein de stade 4, lisez le rapport intitulé Metastatic Breast Cancer in Canada, disponible en anglais seulement.

Le symbole du cancer du sein de stade 4

Il est temps de dévoiler la face cachée du cancer du sein. Le symbole du cancer du sein de stade 4 permet d’exprimer la compassion et d’attirer l’attention sur cette maladie et sur l’importance d’intensifier la discussion sur ce type de cancer. Il est temps d’accroître la sensibilisation à cette maladie et de parler des besoins et des défis particuliers des patientes qui en sont atteintes, y compris les lacunes en matière de recherche et de sensibilisation, de même que le besoin de ressources, de financement et d’accès à des traitements novateurs.

symbol