Enable JavaScript to visit this website.

Who are we

À propos de nous
Nous sommes le Réseau canadien du cancer du sein (RCCS), Rethink Breast Cancer (Rethink), la Fondation du cancer du sein du Québec et une des principales entreprises pharmaceutiques axées sur la recherche au Canada. Nous nous associons pour passer le mot au sujet de la dure réalité à laquelle font face les femmes qui reçoivent un diagnostic de cancer du sein de stade 4 (métastatique).


Bien qu’il soit possible de traiter le cancer du sein de stade 4, il n’existe pas encore de traitement pouvant le guérir2. De plus, l’attente interminable et inéquitable qui précède l’accès au traitement a d’énormes répercussions physiques, émotionnelles et financières sur les patientes et leur famille, au moment même où celles-ci s’efforcent de freiner l’évolution de la maladie et de maintenir la meilleure qualité de vie possible8. L’adjectif « métastatique » coupe court à la discussion; les femmes aux prises avec un cancer du sein de stade 4 se sentent isolées et ont le sentiment d’être exclues de la grande lutte contre le cancer du sein – il est temps que ces femmes obtiennent l’attention qu’elles méritent7.


La plus importante organisation dirigée par des patientes au Canada, le Réseau canadien du cancer du sein (RCCS) s’emploie à s’assurer que le point de vue des patients éclaire tous les aspects de la prise de décisions. Le RCCS travaille activement avec les personnes touchées par un cancer du sein de stade 4 dans le but de faire entendre la voix des patientes et de répondre aux besoins uniques et distincts des patientes atteintes du cancer du sein de stade 4 et de leurs proches. La plateforme très complète du RCCS, Vivre avec le cancer du sein métastatique, propose aux patientes des renseignements concernant les traitements, l’accès aux médicaments, le soutien financier, les questions pratiques et la façon de se joindre à d’autres pour militer en faveur d’un accès aux meilleurs soins. La plateforme offre également une communauté en ligne pour que les patientes puissent partager leur histoire et établir des liens avec d’autres femmes vivant avec un cancer du sein de stade 4.


En tant que chef de file mondial du mouvement de sensibilisation au cancer du sein chez les jeunes femmes, Rethink Breast Cancer s’est donné comme mission d’aider les jeunes femmes atteintes d’un cancer du sein à recevoir les meilleurs traitements, renseignements et appuis possible – quel que soit le stade de leur cancer.


Dans le cadre du Metastatic Breast Cancer Project, Rethink Breast Cancer sensibilise le public et les personnes touchées par un cancer de stade 4 aux besoins uniques des femmes atteintes de cette maladie. Rethink Breast Cancer donne à ces dernières les moyens d’agir grâce à des outils utiles et au soutien de la collectivité et milite en faveur de changements à des services importants et de l’amélioration de l’accès aux traitements. La plateforme multimédia de Rethink, appelée The Metastatic Diaries, regroupe des blogues, des vidéoblogues, des reportages photo et des œuvres d’art qui donnent aux personnes atteintes d’un cancer de stade 4 un moyen intéressant et significatif de définir leur identité et de s’exprimer pour orienter les changements qui permettraient d’améliorer la vie d’autres femmes aux prises avec un cancer du sein.


La Fondation du cancer du sein du Québec est le seul organisme de bienfaisance québécois qui se consacre entièrement à la lutte contre le cancer du sein. Par l’entremise de la recherche et du matériel éducatif, du soutien et de la sensibilisation, elle place au cœur de sa mission les personnes atteintes de cette maladie et leurs proches. Chercheurs, bénévoles, donateurs et familles, tous sont liés par le même espoir : celui d’un jour, vivre dans un monde sans cancer du sein.


Le RCCS, Rethink, la Fondation du cancer du sein du Québec et une des principales entreprises pharmaceutiques axées sur la recherche au Canada sont fiers d’unir leurs efforts pour mener la campagne « Parlons stade 4! », la première du genre au pays, car il est temps que les femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer de stade 4 puissent raconter leur histoire et être entendues.